C’est ce qu’a annoncé le ministre des Finances, Carlos Leitao, hier au dépôt du budget 2017-2018. En effet, parmi les cadeaux annoncés témoignant la fin des austérités se trouve la prolongation du programme d’aide à la rénovation RénoVert. Ce dernier, qui devait initialement se terminer le 31 mars 2017, s’est vu accorder une période de grâce amenant ainsi la date limite pour conclure une entente avec un entrepreneur reconnu au 31 mars 2018. Les contribuables ont alors maintenant jusqu’au 1er janvier 2019 pour acquitter leurs dépenses de rénovation.

M. Leitao a toutefois prévenu les propriétaires qui tardaient à signer un contrat avec un entrepreneur : « Mais évidemment, n’attendez pas à la dernière minute encore une fois ».

À l’exception de l’exclusion des travaux relatifs à la réfection d’installations de fosses septiques, les paramètres du programme demeurent inchangés. Le remplacement des portes et fenêtres figurent donc toujours sur la liste des travaux admissibles.

En somme, ce report de la date butoir du crédit d’impôt RénoVert est une excellente nouvelle pour le développement durable et les propriétaires qui prévoyaient rénover cette année.

Principaux paramètres du crédit d’impôt RénoVert
Plancher de dépenses admissibles 2 500 $
Taux du crédit d’impôt  20 %
Dépenses admissibles donnant droit à l’aide financière maximale  52 500 $
Montant maximal de l’aide fiscale 10 000 $

Pour plus d’informations quant au programme, consultez le site de Revenu Québec.